31 mars 2011

GaBLé - Drunk Fox In London

GaBLé, ça s'approche de la marque de biscuits diététiques (Gerblé pour les incultes) mais c'est aussi un groupe un peu foufou.

Ces trois Caennais audacieux, qui ne cherchent pas vraiment à faire du grand son mais plutôt des expériences sonores et visuelles déglinguées, sont adeptes du "fait main, fait maison". Grand bric à brac de leurs instruments bidouillées aux sons touffus et bancales, ils enregistrent avec l'aide du label LoAF

Cette troupe de déviants un peu hippie (ça c'est pour embêter le fondateur de TMDB) sort son deuxième album ce mois-ci. "CuTe HoRSe CuT" est un joli bazar de timbales, toy piano ou encore d'accordéon. Mais 'faut pas croire, malgré les n'animaux (un peu partout dans les vidéos) et le site web d'un graphisme très enfantin, c'est de la musique de grands !

Bon, pour en venir à la vidéo, "Drunk Fox In London" vient de l'album "Seven Guitars With A Cloud Of Milk" (donc le premier album). C'est Yannick Lecoeur (un de leur copain fana de découpages) qui a créé ce joli petit animatique.

Le son laisse toute la place à l'histoire pour se développer. Celle-ci nous raconte, sur un fond de timbales et de synthé, comment le gentil renard devient plus trop gentil... Prenez la peine de regarder cet élan de violence aux couleurs de nos cadets !



Cacedédi à Nouchette.

Par Hell.

30 mars 2011

Stalley - Babblin

Avoir une barbe de bûcheron et faire du bon rap c'est possible, la preuve avec Stalley. Ce jeune rappeur de l'Ohio balance un superbe morceau en commémoration des victimes de l'ouragan Katrina.

D'une part ce son est une vrai petite perle, Jazzy à souhait, produit par le génial beatmaker J.Rawls, à tel point qu'il m'a littéralement scotché sur place. La track est sortie sur la mixtape intitulée "MadStalley: The Autobiography". D'ailleurs, je vous conseille aussi d'écouter le morceau eponyme (The Autobiography) produit lui aussi par J. Rawls.

Mais c'est aussi un clip vraiment sympa. Tourné cinq ans après le passage de l'ouragan Katrina à la Nouvelle Orléans, il montre le croisement des touristes, des habitants, et les ruines encore debout de certains quartiers totalement abandonnés. On découvre une ville encore salement marquée par ce désastre.

Le réalisateur m'a mis d'accord en trois plans dès le début du clip, bref, je suis fan, je vais pas m'étendre.



Yeah Yeah Yo TMDB. On est là !

Par Boubou.

Lukid - Hair Of The Dog

Voici une petite vidéo à consulter en mangeant. Celle-ci est intéressante parce que simple mais pleine de suspense, et donc très efficace. Ce clip est surtout extrêmement peu cher, et ça, ça n'a pas de prix. (Grosse vanne, hein ?)

Il s'agit ici du clip d'un très bon morceau de Lukid, beatmaker anglais très expérimental voguant avec génie sur l'Abstrakt Hip Hop et l'Electronica.

Signé sur Werk Discs, sa musique est très apprécié de ses compères agissant aussi dans le domaine du Hip Hop Électronique, notamment par Teebs, très friand de ce genre de sons se rapprochant presque de l'Ambient.

Bonne écoute et bon visionnage sur TMDB.



Par Darius.

29 mars 2011

Shlohmo - Empty Pools

Morceau : Empty Pools
Artiste : Shlohmo
Album : Places EP
Année : 2011
Label : FoF Music

Son issue du tout récent "Places EP" de l'excellent beatmaker californien Shlohmo... Idéal pour s'endormir en contemplant les étoiles, se réveiller la tête dans les nuages, ou juste être dans la lune de temps en temps... Chef d'œuvre pur et simple de mélancolie.

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz.



Par Darius.

Pacewon & Mr Green - My Song feat. Rival

Petit plaisir auditif, ce morceau annonce la sortie du deuxième album du duo MC/beatmaker de Pacewon et Mr. Green. Après "The Only Color That Matter Is Green" (instant classic pour ma part), on attend avec impatience "The Only Number That Matter Is Won" qui s'annonce sérieusement lourd.

La chanson sample un morceau de Labbi Siffre, "My Song", deja samplé par Kanye West sur le morceau "I Wonder". Mais Mr Green remet à mon sens les pendules à l'heure ! (comme j'aime pas Kanye, c'est gratuit !)

De plus, je trouve le clip particulièrement sympa, simple mais avec des plans efficaces et un costume de chien avec lequel on peut faire plein de truc ! (si si je vous assure)

À la suite, respectivement le son de Mr Green puis le sample original. (je vous épargne le Kanye puisque je le rappelle : j'l'aime pas !) Enjoy !





Par Boubou.

Petit voyage onirique avec les Cunninlynguists...

Avis aux amateurs de Hip Hop (mais pas que...), les Cunninlynguists ont sorti ce mois-ci leurs 5ème album. Intitulé "Oneirology", celui-ci fait bien évidemment référence au monde fantasmagorique des rêves, qui ne semble pas toujours rose...

Pour les ignares, les Cunninlynguists ne sont pas des machines spécialisées dans l’administration de plaisirs buccaux, mais bien un groupe de Hip Hop issue (une fois n’est pas coutume) de la terre du poulet frit, le Kentucky.

Le groupe est composé de deux rappeurs, Deacon the Villain et Natti (qui remplace Mr. SOS présent sur le second album), et d’un MC/beatmaker des plus talentueux, Kno. Celui-ci a assuré depuis leur premier album, "Will Rap For Food" en 2001, la quasi-intégralité des productions du groupe.

Ce groupe a sans aucun doute un style musical à part entière dans le Hip Hop US, proche de l’Abstract, du Trip Hop ou encore d’une certaine forme de Pop. On est donc bien loin des clichés "mon médaillon touche à mon penis" et autres âneries de gangsters défoncés au sirop codéiné.

Cet album est avant tout un album sombre, volontairement planant et mélancolique, dans la lignée de l’album solo "Death is Silent" de leur génial producteur, sorti en 2010. Entre les mélodies légères, les nappes de basses et les voix des refrains (samplées ou non), les tracks nous emmènent une à une dans un univers bien particulier, à l’image du morceau "Embers".


On parle de rêve dans cette album, mais on n’oublit pas la part de cauchemar, les textes des MCs étant tournés vers le coté obscure. Niveau flow, les rappeurs du Kentucky restent fidèles à leur style, lent, parfois à la limite du spoken word, en totale adéquation avec les productions.

On retrouve plusieurs featurings, notamment avec Tonedeff sur le morceau très reussi "Enemies With Benefit" ou encore avec la chanteuse Anna Wise (du groupe Sonnymoon), qui apporte à l’ambiance onirique de cette album par sa voix posée sur deux morceaux.

Cet album, sans être une révolution, est en tout cas une véritable évolution dans la carrière du groupe qui développe son style et continue à construire un univers original et poétique, en lien avec leur beatmaker.

Cependant l’enchainement de refrains chantés sur les morceaux aux sonorités Pop ou Trip Hop laissera inévitablement froids les ayatollahs du Hip Hop Hardcore, et les nostalgiques de leurs premiers albums se retrouveront surement moins dans cette ambiance.



Dans tous les cas, ils seront en concert à Paris le 6 Avril au Point Ephémère. J’espère pouvoir vous faire une review sur ce show qui s’annonce sacrément bon. (vous pourrez me retrouver sous le bar pour ceux qui viennent!)

Gros Haut à Darius et la clique This Music Don't Buzz et longue vie à cette merde !

Par Boubou.

28 mars 2011

Dernier concert d'LCD Soundsystem en streaming live !

Si vous n'êtes pas encore au courant, les New-Yorkais d'LCD Soundsystem, pointure incontournable de l'Électro-Rock, ont décidé de se dissoudre après une carrière plutôt longue.

Évidemment un concert exceptionnel est organisé, le 2 avril au Madison Square Garden. Sold-out 2 heures après l'annonce, le groupe décide de rajouter 5 dates avant le grand soir. Une fois encore les tickets s'arrachent à une vitesse affolante...

Le décor est posé, venons-en à la news... La bande de James Murphy a décidée de retransmettre le live du Madison Square Garden sur internet, et cela exclusivement sur Pitchfork.

Alors je sais pas pour vous, mais moi, 3 heures d'LCD Soundsystem en direct live from New York City, avec sûrement un nombre de guests à faire une douzaine de crises cardiaques, et bien j'en suis ! James Murphy étant le co-fondateur de DFA records, j'espère qu'il y aura tout le gratin du label ! (Hot Chip, Shit Robot, Holy Ghost!, Hercule & Love Affair..)

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz !



Par Peruche.

25 mars 2011

Sauvage - Glory

Morceau : Glory
Artiste : Sauvage
Album : Kitsuné Parisien (compilation)
Année : 2011 (sortie de la compilation)
Label : Kitsuné Records

Gildas Loaëc et André Saraiva ont rassemblé sur cette compilation quelques espoirs parisiens. Vous connaissez tous le label, qui joue sur la hype en trouvant régulièrement les nouvelles têtes de la French Touch. Ici c'est le son d'un duo d'une vingtaine d'années, Sauvage, qui fut la bonne révélation Kitsuné au côté de Valley.

Un son léger, parfait pour accueillir le printemps avec un petit verre de Clairette à la main. (Oui les gens, c'est une musique de fifille !)

Bonne écoute sur TMDB !



Par Hell.

24 mars 2011

Masta Boobz aka Boubou, le nouveau rédacteur de TMDB !

Après Hell, notre charmante rédactrice ultra fan de Jenifer, laissez moi introduire le seul homme à vivre dans le crâne de Q-Tip, celui qui souffle ses répliques à Rakim, et le mec qui a écrit les punchlines de Mos Def, j'ai nommé le bon Boubou !

Bon, les plus Hip Hop d'entre vous l'ont compris, les rimes et les beats sont sa spécialité, dans leurs termes les plus classiques, jusqu'aux sons les plus étranges et récents.

Ce mec connait beaucoup de l'Histoire du Hip Hop, et c'en est presque une putain d'encyclopédie consacrée au Rap, aux bons flows, et aux bonnes prods.

Et j'irais même plus loin en l'traitant d'dictionnaire, étant donné que l'jeune homme connait l'argot américain sur le bout des doigts, et qu'il met à jour régulièrement avec son pote Kay un blog perso' qui traduit littéralement à châque article une nouvelle chanson rentrée dans les annales du Hip Hop. Si vous êtes tentés par une bonne poilade, ça s'appelle Litteral Flow et ça par ici, ou retrouvez l'adresse dans nos blogs favoris en bas de page.

En tout cas faites bon accueil à ce monument culturel, qui rejoint (enfin !) la clique de This Music Don't Buzz ! Bienvenue Boubou, et keep it flowin' !

Par Darius.

Low Limit - Trapperkeeper

Dans l'Abstrakt Hip Hop et le Glitch, il y a beaucoup d'artistes peu connus. Bon d'accord, en fait il n'y a que ça...

La plupart sont très créatifs dans tous les domaines, et c'est le cas de Low Limit, l'un des producteurs du groupe Lazer Sword. Pour son morceau "Trackerkeeper", celui-ci a eu une idée originale et peu coûteuse pour réaliser un clip très beau et très inquiétant.

Le son quand à lui est vraiment excellent, mais une telle qualité musicale ne surprend pas venant de ce jeune DJ originaire de San Fransisco et signé sur le label Numbers.

Sur ce bonne écoute et bon visionnage !



Par Darius.

23 mars 2011

The Hygrades - Rough Rider

Morceau : Rough Rider
Artiste : The Hygrades
Album : The World Ends - Afro Rock & Psychedelia in 1970s Nigeria
Année : 2010 (sortie de l'album)
Label : Soundway Records

Cette album est une perle, sortie par Soundway Records, un label qui ne fait que ressortir des trésors oubliés de la musique du monde entier. Ici un album d'Afro Rock Nigérian des années 70s (qui est un genre de Funk, et non pas de Rock au passage), et que des artistes quasiment inconnu en dehors de leur pays...

Bonne écoute à tous sur This Music Don't Buzz !



Par Darius.

22 mars 2011

Thom Yorke... Comme vous ne l'avez jamais vu !

Vous connaissez tous Thom Yorke, le chanteur et leader du groupe britannique Radiohead, mais est-ce que vous le connaissiez DJ !?

À l'occasion d'un concert au Low End Theory Club, à Los Angeles, a été invité en special guest notre ami Thom, mais pas pour chanter sur des sons passés par Flying Lotus ou encore Gaslamp Killer, que vous pouvez voir kiffer derrière le charismatique Yorke, mais bien pour mixer.

Vous pourrez remarquer que l'ambiance est assez exceptionnelle, et que notre DJ d'un soir sait y faire aux platines. Sa playlist semble bien cool et loin du style musical de son groupe d'origine. Voici un extrait monté par Theo Jemison, monteur récurrent des vidéos du club, mais vous pouvez trouver plus d'images de cette soirée  sur Youtube.

Bon visionnage à tous sur This Music Don't Buzz !



Par Darius.

21 mars 2011

Rencontre avec Valy Mo !

Pour notre première interview j'ai rencontré Valy Mo, jeune DJ et producteur de musique Électronique originaire de Mulhouse. Actuellement signé sur Blast Records, il est à l'origine de nombreux remix et devrait bientôt commencer à faire parler de lui. Rencontre avec ce fou d'Électro très prometteur...

Yo Valy, la forme ?

Yep, je sors d’une période de manque d’inspiration donc ca ne peut qu'aller. En plus j’écris en mangeant des nouilles chinoises au poulet, que demander de plus !

Si tu dois te décrire en quelques mots… ?

J’ai 19 ans, je fais de la musique Électronique depuis presque 2 ans et ça a de plus en plus tendance à empiéter sur mes études. Ah et j’adore les nouilles chinoises au poulet au fait !

T’as participé à pas mal de concours de prod', et t’en a remporté certains, dont celui des Eurockéennes de Belfort et plus récemment un concours de remix pour Étienne de Crécy. Comment tu fais pour participer à autant de trucs à la fois, et en plus le faire avec talent !?

Tu me fais rougir là, ça remonte à pas mal de temps le concours des Eurocks. Quand j’écoute la piste maintenant je me rends compte que le mix est horrible ! C’est pas inaudible non plus mais je suis plutôt content du progrès que j’ai fait depuis. En ce qui concerne Étienne, c’était pas vraiment un concours mais il a visiblement choisi les remixs qu'il a aimé pour les mettre sur une compilation. Je suis content de cette track, je l’ai fait rapidement et le résultat me convient, j’aimerais en faire plus souvent des tracks comme celle là. Pour paticiper à plein de concours en fait c’est facile, il suffit de faire un DUT qui ne t’intéresse qu’à moitié. Donc j’ai du temps libre... Par contre je tarde beaucoup sur mes compos d’habitude, pour trouver le passage ou la mélodie qui me convient. Souvent je compose quelque chose qui me plait la veille et le lendemain quand je réécoute je prends mon front entre le pouce et l’index, je baisse la tête et me dis que c’est pas possible d’avoir composé une merde pareille !

T’as encore des contacts avec de Crécy ?

J’en ai eu après le remix, je l’ai remercié et il a pris la peine de répondre à mon mail. Ca m’a fait plaisir mais sinon je n’ai pas repris contact avec récemment, je pense qu’il a autre chose à faire, et je sais pas trop quoi lui dire surtout.

D’ici une semaine (le 25/03 précisément) sortira ton premier album. Comment s’appellera-t-il ? Combien de pistes ? T’es fier de toi ? Dispo où ? Bref, fais nous un petit topo !?

Au risque de te décevoir, ce n’est pas un album mais seulement un premier EP voire un single puisqu’il n’y a qu’une track originale et 3 remixes. Ca sort sur les plateformes habituelles, Beatport, Juno, Trac kit Down etc… Je ne sais pas si ça sera sur Itunes par contre, 'faudrait que j’aille checker ça le 25. Je suis plutot fier de ce que j’ai fait même si la track est déjà assez agée puisque j’avais commencé à la composer en Septembre de l’an dernier ! Ah oui, la piste en question s’appelle « Chic Chicks ».

T’as un son en exclu à nous faire goûter ?

Oui ! Un petit preview de ce qui va sortir chez Black Leather Records dans pas mal de temps en fait puisque je fais une deuxième track qui accompagnera celle-ci avec les remixes. Donc il faut aussi attendre les remixes... Je vous laisse écouter ici.

De qui tu t’inspires, quelles sont tes influences ? Si tu devais définir ton style musical, ça serait quoi ?

Je m’inspire de la musique Électronique généralement, je n’écoute pas beaucoup d’autres choses mais il y’a suffisament de sous-catégories de musique Électro pour alimenter mon lecteur mp3, pour ne pas citer la marque qui m’a récemment délesté de 110€ avec leur saloperie assemblée en Chine ! Avant ça j’écoutais du métal et je buvais de la bière ! Je bois toujours de la bière en fait… Mais mon groupe préféré c’est les Subs, je trouve qu’ils ont vraiment réussi en tout point : leurs compos sont bonnes, l’image qu’ils diffusent est originale et attrayante. Si je dois définir mon style musical, au risque de  me répéter, c’est de la musique Électronique, tout simplement, héhé !

Sinon, t’écoutes quoi globalement comme musique ?

J’ai en partie répondu à cette question précédemment, ça m’apprendra à foncer tête baissée ! Pour combler le blanc je peux te dire que mes prochains remixes sont "Let’s Have Some Wolves" de Marty Lake et "Diktat" de KrstyPrdrs. Après cela je vais plancher sur mes tracks à nouveau pour proposer un truc qui déboîte.

La monté du Dubstep en ce moment, t’en penses quoi ?

Je pense que c’est comme pour la Trash, c’est l’effet de mode même si le Dubstep est quand-même orienté vers un public plus agé, plus mature. Ca m’arrive d’en écouter mais je ne pense pas que je m’y mettrais pour autant. D’ailleurs la Techno est aussi en train de remonter à grande vitesse, il est probable que mes futurs projets prennent une tournure plus techno. Attention, pas de Makina ou d'Eurodance !

Ton dernier gros kiffe musical ?

Le dernier album des Subs bien sûr ! Et franchement les tracks de plus en plus techno me plaisent beaucoup, j’ai l’impression que ça sort directement de la machine et pas d’un PC, je ne sais pas pourquoi, c’est con. Le dernier Dada life a bien mérité sa place dans le top de Beatport et il y’a Dope DOD qui m’a séduit avec  "What Happened". Comme c’est le buzz du moment je peux te donner mon avis sur "Civilization" de Justice... Je trouve qu’ils sont fidèles à eux-même et ça me fait penser à DVNO. La mélodie est pas mal mais je m’attendais à plus original. Enfin la piste à l’air bonne quand même, comme beaucoup, j’attends l’album avec impatience.

T’as un pote dont tu veux faire la promo aussi vite fait ?

Il y’en a beaucoup mais je pourrais pas citer tout le monde et au risque de faire des jaloux je préfère ne citer personne. Comme ça je passe pour un gros connard, mais au moins personne n’est frustré ! Huhu.

Si t’es chaud, je te propose un petit blind test, je te fais écouter le son, tu me dis qui c’est si tu sais, et ensuite tu me dis ce que t’en pense. 

1. Rusko - Woo Boost


Ah oui, alors lui si je me trompe pas c’est celui qui a produit le dernier album de Britney Spears, aussi fou que ça puisse paraître. Le clip me fait penser à celui de "Dinosaurs With Guns", et à certains tutoriels de Photoshop, haha ! On dirait bien qu’il y a un sample de "Waters Of Nazareth" aussi dans la track !

2. Fancy Mike - Ramachandran

Je ne connaissais pas cet artiste mais la track est vraiment posée ! Les basses sont bien profondes, en live ça doit te retourner l’estomac !

3. Mac Miller - Nikes On My Feet

Ah, je crois que j’ai vu sa tête sur Earmilk, ça me disait quelque chose quand on le voit avec des lunettes de soleil. En tout cas pour le très très très peu de Hip Hop que j’écoute, j’aime beaucoup ! Ca me fait penser aux tracks Hip Hop que tu peux trouver dans une BO de Tony Hawk’s Pro Skater, ils ont de très bonnes BOs !!!

4. Tha Trickaz - Robbery Song

Oh, en parlant de skate ! Cette piste là est dans la video Plex !! Mais je pourrais plus te dire sur quelle part c’etait, je sais juste qu’ils ont fait une autre piste avec une ambiance far west qui m’a donné des frissons !

5. Les Petits Pilous - Wake Up (Original Mix)

D’habitude je suis pas trop fan des Petits Pilous, mais j’aime bien cette piste avec des grosses montées toutes simples, simples mais efficaces en fait. Le clip est vraiment bon aussi, surtout quand les deux mecs rentrent dans le cul avec un wagon de grand huit !

Et bien merci pour cette interview. Un dernier truc à dire, un mot de la fin ?

C’est moi qui te remercie, ça m’a fait très plaisir de répondre à tes questions. Et le petit blind test à la fin c’est une bonne idée ! Je voudrais juste encore placer l'url de mon  futur site : www.valymo.com, pour le référencement. Il sera dispo' le 25 mars, en même temps que l’EP, avec des belles photos toutes aussi bizarres que celle qui figure dans cette interview. À bientôt sur This Music Don't Buzz j'espère héhé !

Par Darius.

18 mars 2011

Tyler The Creator - Yonkers

Tyler The Creator est un MC américain venant de Los Angeles officiant dans le Hip Hop et plus précisement dans une sorte d'Horror Core Hip Hop minimaliste.

Vous ne le connaissez à priori pas, pourtant dites-vous bien qu'il s'est déjà fait une petite notoriété au États-Unis et ce surtout grace à la vidéo que je souhaite vous montrer aujourd'hui. Pourtant l'bonhomme a à peine 19 piges...

Dans celle-ci, notre rappeur, issu du label Odd Future, est simplement posé sur un tabouret à balancer son flow avec pas mal de swag (Oui, je suis bilingue. Amazing !). Sauf que ce dégénéré de Tyler, qu'on appelle aussi Wolf Haley, n'est pas vraiment un gamin sage... Au contraire, dans la catégorie gosse à problème (mental), c'est vraiment un poids lourd... Vous allez vite comprendre pourquoi.

En tout cas le son est bon, le type rappe foutrement bien, a une voix bien à lui, et des paroles de psychopathe. (au sens propre...) J'espère que sa folie profonde vous plaira.

Merci à Bastino pour la découverte. Bon visionnage à tous !



Par Darius.

17 mars 2011

The Japanese Popstars feat. Green Velvet - Let Go

Vous avez rêvé d'une super vidéo d'un groupe Irlandais pour la Saint Patrick ? Mais non ce n'est pas le clip de Sunday Bloody Sunday ! Ni du Punk accompagné de cornemuse sauce Dropkick Murphys...

Il y a quand même quelques groupes qui valent le détour au pays des rouquins, comme The Japanese Popstars. Qui n'est pas un groupe de J-Pop sponsorisé par Guiness non plus d'ailleurs...

Enfin, quand on voit le psychédélisme de la vidéo, il est possible que ce ne soit pas que de la bière qu'ingurgite les 3 compères signés sur Gung-Ho! Records.

Le clip est construit sur le même principe que celui de "Zodiac Shit" par Flying Lotus (à retrouver ici). Je vous laisse apprécier ce savoureux mélange d'Électro et de Dance, et vais de ce pas décapsuler une p'tite mousse.

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz !


Par Peruche.

16 mars 2011

Un son pour les noctambules...

Morceau : Fritz
Artiste : Djedjotronic
Album : Miami Noize 2
Année : 2011
Label : BoysNoize Records

Encore debout à boire des coups ? À chercher un son sur lequel finir la soirée en apothéose ? Alors la compil' Miami Noize 2 (sortie le 14 Mars) avec tout le gratin du label BNR va vous combler ! Cette track du frenchy Djedjotronic est surement une des meilleures pistes Électro de ce début d'année.

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz.


Par Peruche.

Électro-Pop frenchy de l'espace : The Big Crunch Theory !

Le label Versatile dirigé par le farfelu Gilbert Cohen et signant des artistes comme Zombie Zombie (qui d'ailleurs avait déjà fait l'objet d'un petit article ici), I:Cube ou encore Château Flight a sorti en janvier dernier son nouveau projet : The Big Crunch Theory.

Cette création commença par la rencontre entre Gilb'R (nom d'artiste du boss) et la suédoise bien barrée qu'est Lisa Li-Lund. Tous deux fascinés par les univers parallèles, Lisa est une jeune femme à la voix d'alien, s'inspirant autant des performances de Sun Ra, grand prêcheur de la "philosophie cosmique", que d'une Folk timide portée par une guitare et un synthé. Quant à Gilb'R, c'est un véritable givré qui aime sortir des comètes darks et psychés de son ordi.

Ce duo détonnant s'est enfermé dans les studios après l'enregistrement du single de Quixote, "Before I Started To Dance", pour laisser s'accomplir leur union naissante, ce qui donna le superbe album inaugural "1992".

Avant cela, les connaisseurs ont tout de même eu droit à un avant goût avec l'EP "What To Say" où les remixes de Roman Flügel (Alter Ego) et DJ Koze confirment la réussite de l'expérience du label, et la qualité musicale qui peut s'exprimer à travers ce binôme franco-suédois plutôt concluant...





"1992" est comme un long voyage cosmique où se percutent d'étranges astéroïdes, et avec de belles rencontres comme en témoignent les featurings avec Etienne Jaumet (Zombie Zombie) ou encore  Quentin "Q." Rollet qui utilise son saxophone alto pour dénicher des sons plus surprenants les uns que les autres. Les deux artistes deviennent alors la parfaite dream team du cosmonaute.

L'album est un nouvel univers Électro encore frais et innocent, où les titres très Pop comme "Arrows" sont éclipsés par des nappes de son plus sombre, bien représentées par "Q's Cloud". Le résultat : 40 minutes de sonorités bien planantes !

Parlons du premier single, "Arrows"... Celui-ci présente une jolie Pop, légère, avec un petit synthé en toile de fond pour un effet acidulé. L'adorable mélodie allie le chant délicatement expressif de notre alien et la science rythmique du rescapé de la French Touch, ainsi que ses climats étoilés. (Gilb'R est reconnu pour son goût de l'Expérimental)



Le clip très doux frôle de (trop) près le kitsch, mais cela lui donne un goût enfantin qui fait presque naître un sourire niais sur les lèvres. Les grands yeux brillants de Lisa Li-Lund habillée en jupon ainsi que les couleurs "spatiales" (pour ne pas dire "spéciales") donnent tout de suite le ton, pas besoin de flèche (Ahah ! "Arrows"... Flèche... La vanne de l'année, non ?), on est dans le girly pur et simple !
Je vous conseille vivement de ne pas vous arrêter à l'écoute de cet extrait et de vous fader l'intégralité de l'album. Vous méritez bien un petit voyage dans les étoiles !

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz !


Par Hell.


La fin du label Institubes...

Triste nouvelle aujourd'hui puisque que le label français Institubes a publié un article sur son site ce matin pour annoncer la fermeture de ses portes après presque 8 ans d'existence. Ce label regroupait des artistes comme Para One, Das Glow, Teki Latex, Surkin, Chateau Marmont et bien d'autres. Il est aussi à l'origine de l'album du collectif de Rap L'Atelier, disque connu pour être un véritable ovni dans le milieu du Hip Hop Français.

La raison de cette fermeture est complètement financière, les albums ne se vendant pas assez bien dans un paysage musical ou le téléchargement est de plus en plus important. Pensée émue pour ce label qui a toujours su se différencier du reste du milieu...

Les 2 bonnes nouvelles sont tout d'abord que les artistes ne se retrouvent pas à la rue, puisqu'en effet Para One et Surkin viennent de lancer un nouveau label nommé Marble sur lequel la plupart de leurs collègues vont se retrouver. Quant aux autres, ils se dirigent vers le label Sound Pellegrino avec qui Institubes a fait de multiples collaborations au cours de son âge d'or.

L'autre bonne nouvelle c'est qu'une grosse soirée devrait être annoncée pour la fin du label, et quelque chose me dit que This Music Don't Buzz y sera !

Je vous quitte avec un petit Teki Latex, histoire de digérer la nouvelle. Bonne écoute !


Par Peruche.

L'atout girly de This Music Don't Buzz !

Après l'arrivée de Peruche, notre rédacteur de choc spécialisé dans l'Électronique, j'ai l'honneur et le plaisir de vous présenter notre nouvelle rédactrice : Hell !

Contrairement à ce qu'indique son nom, elle ne débarque pas des enfers, (puisqu'elle en habite la banlieue) mais plutôt des sphères de la Pop et de l'Électro-Pop. En clair, celle-ci est spécialisée dans la musique de meufs, de gonzesses, de nanas... Moi, machiste ? Ahahah, mais pas du tout !

Ne vous méprenez pas, même si je la vanne sur certains de ses goûts musicaux, sachez qu'elle est autant capable d'écrire sur de l'Électro-Clash hyper bourrin que sur de la musique de Bisounours, et si vous vous attendez à écouter du gnan-gnan, vous risquez de vous prendre une grosse claque en faisant play sur du Hip Hop bien lourd posté par notre collègue !

Trêve de boutades, faites un bon accueil à Hell, et continuez à kiffer le son !



Bonne journée à tous sur This Music Don't Buzz !

Par Darius.

15 mars 2011

Teebs et Jeremiah Jae au Petit Social à Paris.

Mardi soir dernier, je me suis rendu au Social Club à Paris, rebaptisé Le Petit Social pendant les débuts de semaine, pour voir Teebs et Jeremiah Jae, tous deux signés sur Brainfeeder, tous deux acteurs de la scène Analogue et Abstrakt Hip Hop, et surtout tous deux très talentueux. Une occasion rêvée pour écrire une première revue de concert, afin de vous faire vivre ce spectacle à travers mon récit.

Je débarque vers 22H50 dans le club. Holy Ghost! passait à partir de 21h, mais hélas je ne pouvais pas y aller plus tôt, ayant un peu de travail à faire. Les quelques personnes dans la boîte ne m'ont pas l'air franchement là pour voir ce qui suit, mais plutôt juste parce qu'ils sont habitués à venir picoler par ici. Je ne peux pas vraiment dire que l'ambiance est à mon goût, ni que je suis à mon aise au milieu de cette population dont je ne fais pas partie. Du coup, je préfère me concentrer sur la musique.

La soirée commence pour moi par un DJ set d'un pur inconnu, plutôt agréable dans sa haute teneur en Nu Disco et Nu Funk. Celui-ci gagne d'autant plus mon respect lorsqu'il termine son set sur l'excellent "High Hopes" par Onra. (la version sans Reggie B hélas)

Pendant ce temps là, Jeremiah et Teebs boivent un coup tranquillement, en taillant l'bout d'gras avec quelques clubbers, sans doute ceux qui connaissaient les DJs avant d'arriver devant le videur ce soir là.

La soirée continue, et monte dans le box un certain Lord Boyd, producteur et DJ parisien, officiant dans l'Analogue, le Wonky et l'Ambient. Le set est vraiment très bon, plutôt fluide, et même s'il n'est pas franchement dansant, en ce qui me concerne, je kiffe beaucoup. Pour que vous puissiez vous faire une idée, voici un de ses sons.

 

Après une quarantaine de minutes, et quelques applaudissements bien mérités pour Lord Boyd, Jeremiah Jae s'approche de la console. Forcément, je me rapproche significativement pour bien voir le Californien, et sentir les beats plus proches de moi. (J'ai bien écris B-E-A-T-S de cette manière, bande de vicelardes...) Il est 00h30 quand celui-ci, caché derrière un masque doré, sa capuche noire, et armé de son contrôleur, débute son set. Et on part direct dans de l'Abstrakt Hip Hop bien trempé. Comme lorsqu'il rappe, Jeremiah mixe de façon nonchalante : pas de casque pour assurer les transitions, celui-ci préfère cut au climax du morceau pour passer instantanément à la suite ; le micro est son meilleur pote, mais pas pour poser son flow sur les sons, juste pour ajouter des commentaires, même quand c'est un simple "This shit is dope !" ; passer une intro en boucle, et couper avant que la chanson ne commence vraiment n'est pas un problème pour lui, comme en témoigne "GNG BNG" par FlyLo, dont on a du entendre 20 secondes à peine... D'ailleurs Jeremiah a parfois quelques mésententes avec son matos... Tous ces facteurs réunis ont fait de son set un mix totalement déstructuré, parfois même dissonant, mais surtout complètement cosmique, même quand celui-ci ose passer des remixes de classiques comme "A Milli" par Lil' Wayne ou "Killing Me Softly" par les Fugees et Lauren Hill. Tout cela sublimé par l'entrain de Jae, totalement aspiré et transcendé par la musique.


Cela dit, après une heure de beats éclatés, les applaudissements sont très timides. À croire que le public de ce soir ne s'attendait pas à ça de la part d'un mec qui passe de l'Abstrakt... Néanmoins, les claps se font entendre à l'arrivée de Teebs, qui était d'ailleurs juste à coté, ne ratant pas une miette du show de son pote. Mais contrairement à celui-ci, la star de la soirée n'est pas bavarde. Après trois mots qu'on peut résumer par "Bonsoir", il commence son set. C'est aérien, envoûtant, et putain, c'est vraiment bon. Le mix est fluide bien que Teebs mixe aussi sans casque, son matos lui permettant des transitions plus faciles. Je crois que le mot que je cherche pour définir ce que j'entends est duveteux, parce que comme une pêche c'est doux à l'extérieur et juteux à l'intérieur... Non j'déconne ! Ca glisse juste parfaitement et les bons sons coulent comme il pleut en Bretagne. La plupart de ceux-ci sont ses propres productions d'ailleurs, mais cela ne l'empêche pas de passer un peu de Flying Lotus, ('faut bien faire mousser l'patron !) de Samiyam, de Mono/Poly ou encore de Dimlite. Et c'est sans doûte grâce à ces sons que l'ambiance a un peu gagné en intensité en cette fin de soirée.


Aux environs de 3h, après des salutations rapides, puisque l'Teebs est un timide, j'ai décidé de me casser, et de ne pas attendre la fin du set du dernier duo de DJs, qui ressemble trop à ma playlist d'ailleurs. Je cherche ma veste, lance un coincé "Au Revoir" au videur, et me dirige vers chez moi à pattes dans Paris, comme guidé par l'appel de mon pieu, qui devait avoir hâte de goûter à mes songes débordants de sonorités électroniques...

Par Darius.

On se réveille doucement...

Morceau : Counting Stars
Artiste : Nujabes
Album : Hydeout Productions 2nd Collection
Année : 2007
Label : Hydeout Productions

Une pensée pour lui qui est décédé au début de l'année dernière dans un accident de voiture à Tokyo, et une pensée au passage pour nos compères japonais qui vivent des heures sombres et qui, espérons-le, s'en sortiront plus forts encore. Rest In Peace Jun.

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz !


Par Darius.

14 mars 2011

Premier extrait du nouvel album de Pharoahe Monch !

Pharoahe Monch, MC talentueux, connu dans le monde entier pour l'excellent "Simon Says", sorti en 1999 sur l'album "Internal Affairs", ne s'était pas fait entendre depuis un moment.

Mais il revient en 2011 avec un nouvel album, le troisième, intitulé "W.A.R (We Are Renegades)", qui sortira le 22 Mars et dont est extrait la première track  que vous allez entendre.

Le morceau s'appelle "Clap (One Day)" et a été diffusé il y a quelques jours sur la toile. La piste a eu le droit à un clip digne de ce nom, puisqu'il s'agit presque d'un court-métrage, qui plus est, très bien tourné. En ce qui me concerne, je trouve le son vraiment bon, et attends de ce fait l'album avec impatience.

Bonne écoute sur This Music Don't Buzz et bonne soirée à tous !

Par Darius.

Petit son du lundi matin...

Morceau : Rhythm
Artiste : Awol One & Daddy Kev
Album : Souldoubt
Année : 2010
Label : Alpha Pup

Infos en plus : Daddy Kev est DJ résident de l'excellent club Californien "The Low End Theory Club". Vous avez pu notamment entendre cette piste sur le reportage d'Antoine De Caunes pour Canal + intitulé "Toqués de Tokyo".

Bonne écoute !



Par Darius.

13 mars 2011

Quelques nouveautés sur This Music Don't Buzz !

Ca fait environ deux mois maintenant que ce blog existe, qu'environ 4 à 5 fois par semaine, nous vous proposons de nouveaux articles, de nouveaux sons, de nouveaux kifs... Et comme le blog se porte plutôt bien, on a pensé à quelques améliorations pour vous remercier de votre soutien, et aussi pour pouvoir poster toujours plus, et toujours plus de choses différentes.

Premièrement, vous avez pu remarquer que les libellés de coté ont été triés, et vous pouvez désormais trouver les articles par rédacteur, par rubrique, par genre musical, par artiste, et enfin les quelques posts particuliers du blog. (dont ce genre d'annonces)

Deuxièmement, à la fin de nos articles sera désormais ajouté le nom du rédacteur, afin que vous voyez mieux qui de nous (en fonction de nos spécialités...) a rédigé l'article, et donc de quel angle a été écrit le post.

Troisièmement, trois rubriques viennent d'être ajoutées au blog, à savoir "Les Sons en Vrac", un morceaux qui nous plait, avec très peu de commentaires ; "Les Revues de Concert", tout est dans le nom de la rubrique ; et enfin "Les Interviews", des entrevues avec des artistes qui ont du talent, et des choses à dire.
Enfin, deux nouvelles pages seront bientôt accessibles, la page Agenda, qui vous énumèrera les bons concerts et les bonnes soirées en perspective, dans les grandes villes de France, (surtout Paris et Strasbourg à vrai dire pour le moment) et la page Releases qui vous parlera des albums dont on attend la sortie avec impatience.

Voilà pour les nouveautés à venir sur le blog, laisser moi finir cette annonce en vous souhaitant une bonne nuit sur This Music Don't Buzz, et surtout en vous offrant un gros M-E-R-C-I pour votre soutien à tous. On vous kiffe tous ! (Sauf toi là-bas...)

Par Darius.

09 mars 2011

Le remix de "Synrise" de Goose par Paul Chambers

Le groupe belge Goose, référence dans l'électro-rock actuel, vient de mettre en ligne un remix de "Synrise", extrait de l'album du même nom sortit fin 2010. L'honneur de remixer cette excellente chanson (qui se trouve être l'outro de l'album) revient au très british DJ Paul Chambers, qui n'est autre que l'un des petits protégés de l'incroyable producteur et DJ qu'est Erol Alkan, également patron du label Phantasy Sound qui est surement l'un des meilleurs label d'Électro en Angleterre.

Autant l'originale mélange habillement une mélodie au clavier très rapide, une trame très aérienne et des voix douces en arrière-plan, autant le remix passe lui à un degré complètement Techno. Il garde cependant les voix, l'aspect un poil linéaire du morceau, et surtout sa montée en puissance quasi continuelle.

Le rendu final est bon, mais il manque malheureusement la touche de magie que possède tous les tubes. Je ne saurais vous dire précisément où ce remix pèche, en tout cas je ne pense pas qu'il sera dans les playlists du moment. Ce qui est indéniable, c'est qu'on est quand même très (trop ?) loin de l'originale.

Je vous laisse avec le remix, et en dessous l'originale, pour ceux qui souhaitent s'amuser à comparer les deux sons. Bonne écoute sur This Music Don't Buzz !





Par Peruche.

08 mars 2011

Un extrait du prochain album des Fleet Foxes !

Les gens qui l'ont écouté s'en souviennent, le dernier album des Américains de Fleet Foxes, sorti en 2008, était un concentré de génie à l'état pur.

Ils reviennent en 2011 avec leur nouvel album, intitulé "Helplessness Blues", qui devrait plaire à tout les fans de Pop, de Folk, et de très bon son. Celui-ci sortira le 3 Mai, et je vous conseille de guetter son arrivée avec attention...

Le premier extrait, dispo depuis quelques temps déjà (oui, je suis à la bourre...), s'appelle aussi "Helplessness Blues", et devrait ravir vos tympans, tant c'est maitrisé, progressif, et surtout, tant c'est du Fleet Foxes !

Je vous laisse découvrir ça et vous souhaite une bonne journée sur This Music Don't Buzz !

 
Par Darius.

07 mars 2011

Le live qui tabasse, par Taylor McFerrin et Austin Peralta.

Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous avez parlé du fiston d'un skateur légendaire, qui, à défaut de faire comme papa, a réussi avec autant de talent dans un autre domaine, la musique... Oui, je parle d'Austin Peralta, le même sur qui j'avais écris ici.

Et bien notre jeune ami a récemment été invité à jouer sur scène par un autre mioche de génie, tout aussi brillant que son père, j'ai nommé l'excellent Taylor McFerrin, donc je vous ai aussi parlé il y a peu. (Pour vous rafraîchir la mémoire il vous suffit de descendre de quelques articles...)

Quelle foutue bonne idée ce duo, puisque la représentation qui se déroulait jeudi dernier à Los Angeles a été filmée, montée, et mis en ligne hier, pour notre plus grande joie vu la qualité de l'improvisation de Jazz que nous offrent les deux compères.

Avec Taylor McFerrin en beatboxer (qui n'a rien à envier aux bruits de bouche de son père) et Austin Peralta au clavier, voici un grand moment musical, que je vous laisse découvrir avec attention, en vous souhaitant une bonne journée à tous sur This Music Don't Buzz !



Par Darius.

03 mars 2011

Prog' 2011 des Eurockéennes de Belfort : La suite !

Encore 7 noms de plus confirmés pour les Eurockéennes 2011, à savoir : Beady Eye, Beth Ditto, Birdy Nam Nam, Tryo, Katherine, Anna Calvi et Paul Kalbrenner.

Parlons un peu plus en détails de chacun de ces artistes :

Avant tout je vais m'abstenir de donner mon avis sur Tryo et Katherine, ça se passe de commentaires. Il en faut pour tes les goûts après tout.

Beady Eye est la re-formation d'Oasis sans Noël Gallagher, espérons que ce ne soit pas de la soupe entrecoupée de tubes du groupe de Manchester.

Beth Ditto fait son come back aux Eurocks, mais sans les autres Gossip. Une prestation à demi-nue en perspective.

La chanteuse de pop londonienne et sexy Anna Calvi sera surement un très bon choix de début de soirée pour tous ceux qui viennent en amoureux.

Enfin une petite touche électronique avec les DJs français (trop) nombreux de Birdy Nam Nam et le Berlinois Paul Kalbrenner, qui a percé mondialement l'année dernière, et qui j'espère aura l'honneur d'avoir l'excellent créneau de fin de soirée sur la grande scène.

Évidemment on attend encore la suite pour se décider, après tout, sur This Music Don't Buzz c'est surtout les artistes que personne ne connait qui nous intéressent.


Par Peruche.

02 mars 2011

Le printemps, le soleil, et se faire un break...sur Breakbot !

Par ce temps printanier assez exceptionnel, la moindre des choses est de vous proposer un son bien frais qui donne envie de trémousser son body tout en travaillant son bronzage.

Oui, je sais, vous connaissez sûrement tous la chanson ! C'est pas une raison pour ne pas l'écouter un fois de plus, impossible de se lasser de ce magiquement classe "Baby I'm Yours" de Breakbot, le grand barbu signé sur le label français Ed Banger.

Les belles animations colorées qui peuplent la vidéo sont tout simplement des images peintes à l'aquarelle. Une méthode plutôt originale pour un rendu assez exceptionnel.

Allez donc profiter de ce pas du beau temps, si soleil il y a de par chez vous, et surtout, laissez rayonner le bon Breakbot dans vos écouteurs !

A bientôt sur This Music Don't Buzz !


Par Peruche.

Premier single du nouvel album de Taylor McFerrin

Taylor McFerrin est un producteur New-Yorkais comme les autres... Mis à part le fait qu'il soit extrêmement talentueux, et qu'il soit le fils du célèbre et excellent Bobby McFerrin.

Qui a dit que le génie n'est pas héréditaire ? Parce que pour le coup, il a foutrement tort, à en juger le premier single du prochain album du fiston, qui sortira cette année sur le label Brainfeeder et s'intitulera "Early Riser".

"Place In My Heart" est une piste Pop qui fond une fois dans l'esprit, et cela grâce à la très belle voix de la chanteuse de RYAT, duo originaire de Philadelphie en featuring sur ce titre.

En prime, le clip vidéo du morceau est réussi, d'un coté parce que l'image est très belle, et d'autre part parce que la mélancolie du son est palpable, et que tout est prévu pour illustrer la musique en douceur, sans la mettre au second plan.

Bonne écoute, voire bon visionnage à tous !



Par Darius.